FACTEUR RISQUE 1


CYCLONE YVAN 2008

ci dessous lien wikipédia sur ce cyclone de classe 4 vents avec rafales de 230km/h

https://fr.wikipedia.org/wiki/Cyclone_Ivan

C’est avec un peu de décalage, car il faut bien du temps pour s’en remettre, que je vous parle de ce terrible cyclone
qui a frappé SAINTE MARIE en ce jour du 17 FEVRIER 2008.
Ce jour là, tous commence vers 8H00 du matin. Alors que juste la journée commence,
des vents violents accompagnés de bruits de tôles et de toutes sortes d’objets détruisent un à un les bungalows et cases typiques de STE MARIE .Ces derniers ne peuvent pas résister à cette force de la nature. Les poteaux électrique tombent dans un fracas inquiétant avec leurs câbles.
des cocotiers tombent, et se font décapités.les cocos, les mangues et autres ,tapissent la route avec les branches d’arbres qui cassent comme des allumettes.

Nous attendons la ,en regardant médusé par ce spectacle angoissant.Soudain,notre toit se soulève sous la force du  vent et la pluie inonde ma salle informatique détruisant mes ordinateurs ,nous pataugeons dans l’eau dans toute la maison.notre lit est trempé,et nous protégeons de l’eau sous des bâches de fortune

D’après les anciens on n’avait pas vu cela depuis 1954 !

Toute la matinée nous restons moi et ma femme réfugié dans notre maison en ce demandant si notre toit va tenir ,et qu’est qui va nous arriver.
Faut dire que j’avais jamais vu un cyclone avant .
tout au plus des dépressions tropicales .Pour le coup j’ai était servi avec celui-ci !

Soudain en fin de matinée, tout semble être terminé.

Plus de pluie, les gens commencent à mettre le nez dehors pour inspecter les dégâts et mettre à l’abri ce qui peut l’être encore.
En fait, tout le monde ignore qu’a ce moment là, nous sommes dans l’œil du cyclone !tout semble bien calme, mais 30 Mn plus tard ça repars de plus belle ,et nous courons vite nous mettre à l’abri. Un vrai cauchemar !

Le bilan est lourd : 93 morts dont 9 sur l’ile 75%des habitations détruites Des rafales de 230 KM/H auraient été enregistrées.

Quand enfin le cyclone s’éloigne et que le soleil revient, c’est un spectacle de désolation qui s’offre à nous. Bungalows éventrés,routes coupées, routes inondées, hôtel détruits,90%des poteaux électriques sont par terre ou couchés dangereusement ,retenu par un câble rescapé une pagaille indescriptible.

Le peuple de SAINTE MARIE est désemparé,choqué ,mais beaucoup ont le courage de se mettre au travail pour commencer à dégager les rues et chemins.

Plus de communications avec le monde extérieur, plus d’électricité ,plus d’eau potable, plus de bateau pour rejoindre la grande île à cause de la mer trop mauvaise, et enfin plus de vol aérien assuré.

Nous sommes coupé du monde, livrés à nous même ,et le resterons pendant une semaine avant que les premiers secours arrivent !

Pendant ce temps, ici c’est  l’anarchie, les pillages commencent dés la nuit tombée et plusieurs hôtels perdent du matériel.
Quand enfin un premier avion des forces armées Française emmènent des vivres et médicaments

La croix rouge ne distribuera aucune vivre aux sinistrés sans travail.
Les sinistrés sont obligés de travailler de 7H00 du matin à 19H00 le soir à nettoyer les routes pour obtenir de la croix rouge
malgache 1KG de riz et l’équivalent de 1€ !ça ressemble beaucoup à des travaux forcés! lamentable
Ça au moins, çà s’appelle de la gestion de crise ! imaginez la même chose en France !!!

Pour ce qu’ils veulent venir s’installer sur Madagascar pour y investir,
qu’ils y réfléchissent à 2 fois !car la désillusion sera amère.

Quand à moi, comme beaucoup, j’ai tout perdu, mon argent ,mon travail,mes rêves

je pensais  avoir trouvé le paradis
ce n’était qu’un rêve , la réalité est tout autre !

 

pépé

Un commentaire pour FACTEUR RISQUE 1

  1. gignac dit :

    j’étais à tana en février 2008 au moment du cyclone…
    toutes les routes étant fermées..;
    je suis allé une semaine à antsirabe…
    sur mes 15 jours de vacances…
    à tana le vent soufflait moins fort…les dégats ont surtout été causés
    par la pluie et les glissements de terrains…
    j’espére que tu as pu reconstruire…
    en effet il faut prévoir un cyclone qui détruit tout tous les 5 à 10 ans à mada sur la cote

    sauf à tana qui est plus protégé..

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s