Avant de Partir


AIR_MADAGASCAR_CDG_JB_ROUER_2018_1
Avant et pendant votre séjour à Madagascar, il est indispensable de prendre toutes les précautions nécessaires pour éviter un problème de santé.

1- Recommandations avant le départ

Assurance : souscrivez une assurance qui couvrira les frais médicaux et un rapatriement sanitaire en cas de problème.
Les vaccins recommandés : mise à jour du vaccin diphtérie-tétanos-poliomyélite, fièvre typhoïde, hépatites A et B, rage et fièvre jaune.
Médicaments et ordonnance : ayez toujours sur vous les médicaments dont vous pourriez avoir besoin. N’hésitez pas à vous constituer une trousse à pharmacie avant votre départ et munissez-vous des ordonnances correspondantes.

2 – Les risques de maladies à Madagascar

Maladies dues aux piqûres d’insectes
– Le paludisme (groupe 2 – résistant aux antipaludiques classiques). Vous pouvez consulter votre médecin avant votre départ. Ce dernier vous prescrira un traitement médicamenteux :
– soit à base de chloroquine + proguanil qu’il faudra commencer la veille de votre départ et continuer pendant quatre semaines après votre retour ;
– soit à base d’atovaquone + proguanil qu’il faudra commencer la veille de votre départ et continuer pendant une semaine après votre retour.
– La dengue : le risque est faible hors épidémie. Les symptômes de ce virus sont des poussées de fièvre, des courbatures et des maux de tête. Il est alors déconseillé de prendre de l’aspirine en raison des risques hémorragiques. Préférez le paracétamol.
– La tungose : le voyageur risque de contracter cette maladie de peau en marchant pieds nus. Elle est causée par la puce chique qui pénètre sous la peau (au niveau des orteils), creuse une cavité et pond ses œufs. Les symptômes sont des démangeaisons et une vive douleur. L’aspect de la plaie est assez caractéristique : c’est un petit nodule blanc, de la taille d’un pois centré par un point sombre. Il faut alors consulter un médecin qui procèdera au curetage et à la désinfection de la cavité.

Maladies dues à l’eau et à la mauvaise hygiène
Le risque le plus fréquent pour une personne se rendant à Madagascar est la diarrhée du voyageur. L’hépatite A, la typhoïde, le choléra, les parasitoses intestinales sont également présents. Il existe également un risque de ciguatera, maladie transmise par l’ingestion de certains poissons de grande taille.

Autre maladie infectieuse
– La rage est présente à Madagascar. En cas de morsure, consultez immédiatement un médecin (même si vous êtes vacciné).
– Le pays connaît également des épidémies de rougeole. Aussi, pensez à mettre à jour ce vaccin, surtout chez les enfants.
– N’oubliez pas non plus que Madagascar est frappé par le virus du Sida.

Attention : si vous ressentez l’un ou plusieurs des symptômes cités ci-dessus, consultez immédiatement un médecin.

3 – Recommandations sur place

– Il est fortement conseillé de se protéger des piqûres en utilisant des insecticides, des répulsifs cutanés, des moustiquaires. De plus, portez des vêtements couvrant les bras et les jambes dès la tombée de la nuit.
– Nous vous conseillons de boire uniquement de l’eau en bouteille. De plus, évitez de manger des viandes et des poissons crus, froids ou insuffisamment cuits ou des produits laitiers non pasteurisés et des jus de fruits frais. Enfin, veillez à bien vous laver les mains avant chaque repas.
– Ne mangez pas les poissons de grande taille (requin, mérou, mulet, carangue…). Si vous pêchez, demandez toujours l’avis d’un pêcheur local.
– Ne marchez pas pieds nus sur le sable ou sur les sols humides et ne vous baignez pas dans des eaux stagnantes car il y a des risques parasitaires. Renseignez-vous avant de vous baigner en rivière.
– Ne touchez pas les animaux que vous pourriez rencontrer, ils peuvent avoir la rage.
– L’utilisation du préservatif est indispensable pour se protéger des infections sexuellement transmissibles. De plus, refusez des soins sans matériel à usage unique et refusez les tatouages et les piercings.
– Le climat est plutôt chaud et humide. Aussi, buvez beaucoup d’eau et protégez-vous du soleil.

4 – A ne pas oublier dans la valise

– Insecticides, répulsifs cutanés, moustiquaires ;
– vêtements amples et longs ;
– crème solaire/écran total, un chapeau de soleil ;
– des sandales en plastiques ;
– une trousse d’urgence ;
– si vous suivez un traitement, vos médicaments et vos ordonnances ;
– des lingettes désinfectantes et des pastilles purifiantes pour l’eau.

7 commentaires pour Avant de Partir

  1. JANNOT jean-charles dit :

    Bonjour,
    Je tombe sur ton blog par hasard, je connais parfaitement Mada et je vois que l’ont à tous la méme expérience. Mille merci pour ta sincèrité, j’espère te voir un jour sur Mada ou que tu soit.
    Bonne continuation et profite bien de la vie………….. quel bonheur des gens comme toi………….

    J'aime

    • Brs jannot ,

      Merci pour ta visite sur mon blog qui semble t’avoir bien plu.j’en suis ravi.
      je vis depuis 2009 en FRANCE-suis dans le sud en Provence.

      J'aime

    • Sandrine dit :

      Bonjour, mon mari me propose une expatriation à Tamatave et j’avoue ne pas être rassurée (nous avons une fille de 8 ans) quand je lis les divers blogs et actualités du pays. Comment évolue le pays en terme de sécurité ou d’insécurité devrais-je dire? Est-il possible de visiter un oeu le pays, aller sur les plages, se promener à Tamatave la journé, …???? Merci pour vos réponses. Sandrine

      J'aime

      • Bonsoir Sandrine et merci de votre visite.beaucoup de choses à dire dans votre cas mais je vais essayer d’être court.
        dans quelle idée votre mari veut partir a Tamatave? pour cause de retraite? ou travail?
        êtes vous déjà parti la bas pour vous faire une idée et avoir une première approche?
        je le répète encore une énième fois ,l’expatriation ca ne s’improvise pas sur une idée ou un coup de tète.
        pour une femme européenne cela peut être très dur moralement et physiquement il faut de préférence être en bonne santé.
        franchement de vous à moi, si vous ne connaissais pas mada et en plus avec un enfant de 8 ans ce n’est même pas la peine d’y penser.
        Madagascar est trés particulier ,et il ne vous aura pas échappé que c’est un pays du tiers monde avec ce que cela suppose.
        aussi,je vous recommande d’y aller de bien comprendre quand vivant a mada vous vivrez une aventure tous les jours.
        par exemple des coupures d’électricité sans prévenir pouvant durer plusieurs jours.pas toujours l’eau courante,pas de charcuterie ou trés chers comme le fromage,le vin ect tout ce qui est importé.le soir tamatave reste dangereux surtout les plages et les quartiers populaires.
        je connais bien ma femme est de tamatave.
        quand à l’évolution du pays,mada sera toujours un pays instable à cause de la corruption qui est omniprésente des autorités.
        enfin une dernière chose.à Mada même avec des papiers ou visa en règles vous êtes expulsable à tout moment.
        pensez y.
        voilà un petit résumé de ce qui vous attends.Mada se mérite.

        J'aime

  2. Virginia Zoubaïda dit :

    bonjour, je tombe par hasard sur votre blog et en suis fort contente car tout ce que vous dites me rappelle mon séjour à Ste Marie !! en 2007 pendant 2 mois, ; je devais y retourner pour m’y installer en 2008 et hélas le cyclone a tout remis en cause – ensuite les aléas de ma vie on fait que ….. Gros coup de coeur pour Ste Marie,!!! mais ……en désespoir de cause je suis partie m’installer à Djerba ( vous me direz que cela n’a rien à voir ) – Je dois avouer que cette île m’enchante mais par contre les européens qui y vivent m’ont fortement déçue – Je pense toujours à Ste Marie, mais me demande comment elle a évoluée et si vous pensez que moi femme seule européenne à la retraite ayant dépassé les 65 ans, je peux décemment y vivre ?? sans risque tout en étant tout à fait consciente du genre de vie que je peux y trouver – lors de mon séjour d’ailleurs j’y ai vécu comme les autochtones sans problème … (je dois préciser que j’ai 2 amies malgaches de Ste Marie mais vivant sur la grande île) Merci de me donner sincèrement votre avis – cordialement Zoubaïda

    J'aime

    • pour tout vous dire :j’en sais rien car j’ai quitté l’ile en mars 2008 juste aprés le cyclone Yvan.
      en tout cas question mentalité des européens et disons le ,des français.
      sont pire qu’en France.chacun pour soit et dieu pour tous.
      comme vous trés trés déçu de mes compatriotes en général.

      bonne journée !

      J'aime

      • Virginia Zoubaïda dit :

        merci pour votre réponse, mais déçue car je pensais que vous pourriez me donner des infos récentes – a votre avis, comment puis je avoir des infos sérieuses pour la vie actuelle à Ste Marie ? merci à vous de me répondre si possible –

        J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s